Toute l'actualité

Bac Pro AGEP : les élèves parlent de biodiversité
Dans le cadre de leur cursus scolaire, le mardi 09 février, les élèves de Terminales Agroéquipement ont délocalisé leur classe de Biologie-Ecologie à la maison de la terre, sur la commune de Lantic

C’était pour eux l’occasion de rencontrer Guillaume LE PROVOST, chargé de mission à l’éducation à l’environnement et d’échanger sur leurs constats et la vision qu’ils portent sur la biodiversité, l’écologie et la protection de notre environnement.

La journée s’est déroulée en plusieurs phases :

-       - Rappel des notions de cours de biologie-écologie

-       - Echanges sur nos pratiques professionnelles et de la vie courante et leurs répercussions sur les zones humides.

-       - Visite de la station d’enfouissement des déchets de Kerval Centre Armor

La maison de la terre, associant l’entreprise Kerval centre Armor et la fédération de chasse des Côtes d’Armor, a pour mission de sensibiliser à la réduction des déchets mais aussi à la conservation des sols. Ce site comprend une zone humide 4 ha, permettant l’étude et le comptage des espèces. 22 espèces d’oiseaux, 6 d’amphibiens, 2 de reptiles, 7 d’odonates (libellules), 118 de plantes et 20 de papillons sont dénombrées sur le site.

Les élèves, ravis de leur journée, vous font part leur expérience :

« Guillaume a su nous sensibiliser sur les zones humides, à la préservation des espaces naturels et à la notion de biodiversité, pour y poser un nouveau regard ».
Benjamin.

« L’écologie est un travail quotidien réalisé par agriculteurs et chasseurs, mutualisant toutes les compétences afin de pérenniser nos activités. »

« Nous avons bien conscience que nos pratiques de travail doivent être raisonnées, nous devons savoir pourquoi nous le faisons ».
Tristan

« L’agriculture et notamment l’élevage bovin sont des éléments importants dans la préservation de ces zones. Le pâturage permet l’entretien et donc la préservation de ces zones tout en nourrissant les animaux. Aujourd’hui, des normes réglementent les pratiques agricoles, des bandes enherbées se trouvent aux bords des zones humides. Pour les épandages nous avons des distances et un calendrier d’épandage est à respecter. » Arthur et Hugo

La journée s’est poursuivi par la visite du site d’enfouissement :

« Avant de partir en visite, nous avons analysé nos déchets du midi. Notre pique-nique a fourni ces déchets. Nous aurions pu réduire nos déchets en ayant des fromages et du beurre en part entière au lieu des portions individuelles comme pour le jambon que nous avions apporté ».
Adrien

« Il suffit de geste de simple pour réduire les déchets et un tri correctement réalisé est essentiel ».
Corentin

Cette journée a apporté aux élèves de cette classe une vision globale de notre impact sur l’environnement. Les échanges entre eux et avec les animateurs ont été constructifs et riches en arguments.

Le petit + de la journée : la fabrication de pièges à tritons à partir de matériaux de récupération. Ces pièges serviront à effectuer un suivi des populations locales de tritons.